Réflexions sur le contenu du projet.. « On a notre fierté, notre dignité »

t

Montrer que les personnes ont peur de venir au SLS voir une assistante sociale car ils redoutent qu’on leur enlève leurs enfants ou à cause de la honte.

« Mais montrer aussi que l’on peut dépasser cela. Importance de faire le pas. »

« On a notre fierté, notre dignité »

« Le SLS est un lieu où il y a du secret professionnel »

« On se sent plus en confiance avec certaines personnes pour parler »

« En lien aussi avec la culture, les représentations »

« On n’a pas la même résistance aux problèmes, le même seuil de tolérance aux difficultés »

Gilles propose une phrase pour démarrer le film (issue de « Le bon, la Brute et le Truand ») :

« Le monde se divise en 2 catégories, il y a ceux qui tiennent le révolver et ceux qui creusent » Et l’alternative est la solidarité

« Le capitaine à bord est maintenant la finance. »

« La société s’individualise »

Pour le micro trottoir : questions : Est-ce que vous connaissez le SLS, Qu’est- ce que le mot solidarité évoque pour vous ?

Interviewez plusieurs tranches d’âge. Trouvez des phrases qui interpellent par rapport à la solidarité.

Qu’est-ce qu’on veut montrer du SLS : Chaleur des rapports humains, Ecoute, des solutions à nos problèmes, la solidarité à travers le groupe accueil, valorisation de nos potentiels, ce n’est pas un lieu que de demandes

« On n’a plus la même vision des choses maintenant qu’il y a ce projet »

« Montrer que la culture est essentielle dans une société »

« L’initiative de départ de ce projet est intéressante, surtout dans ce lieu administratif. »

« Importance de la force collective. Ce groupe a créé une dynamique »

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *