Séance de théâtre : Distribution des rôles !

Sasha Rebboah Alvarez

Aujourd’hui nous avons débuté la réunion par un tour de table, il est important d’une séance
à l’autre de redéfinir ensemble “l’idée” de notre film. Nous ne devons pas nous laisser
emporter par des changements inopinés, et devons rester fidèles au “scénario” initial. Je
trouve ces débats primordiaux, et même si pour ce premier film il n’y a aucun dialogue, il est
nécessaire d’avoir ces échanges, nous “débroussaillons” un peu plus chaque fois, et au fur
et à mesure nous distinguons un peu mieux ce que nous allons “réaliser”….. Et……..
C’est ce jour que nous allons distribués les RÔLES, il y a 3 personnages principaux dans
cette scénette, et j’ai l’honneur de faire partie du “casting”. Charly et Taxi seront mes
acolytes de tournage!!!
Cela devient sérieux, et toute l’équipe de CINEDIA nous pousse à nous dépasser, à ne pas
avoir peur de nous mettre en avant, à ne pas avoir peur de “jouer” un rôle qui ne correspond
pas à ce que nous sommes dans la vraie vie, à nous grimer, à nous vieillir, à nous rajeunir, à
ne plus avoir “honte” de nous (je parle pour moi).

Lorsque j’ai rencontré Thomas la première fois pour lui expliquer notre aventure, j’avais
insisté sur le fait que nous ne voulions pas être “dépossédés” de notre projet, et lui ainsi que
toute son équipe a tenu parole, ils nous guident, nous aiguillent, nous forment en quelque
sorte sans jamais rien imposer.

Denis et Franck ont dû nous quitter avant la fin de la séance, et nous avons continué sur la
partie théâtre animée par Marie.

Nous avons commencé par faire un petit jeu des chaises musicales, mais à la différence que
nous avions tous une chaise, que l’un d’entre nous devait se lever ce qui avait pour but de
faire lever tous les autres, et tout en marchant devait se réapproprier une chaise libre,
j’insiste sur le fait qu’il fallait marcher et non courir.

Un autre exercice que j’ai trouvé vraiment intéressant, Marie a divisé le groupe en deux,
d’un côté il y avait les voyants, et de l’autre les aveugles, chaque voyant devait guider un
aveugle, en passant de l’un à l’autre, sans parler, nous devions prendre soin de “nos
aveugles” afin qu’ils ne butent pas dans un mur ou dans un autre duo voyant/aveugle, nous
devions les piloter au “toucher”. Il s’agissait là de confiance (aveugle) dans son ou sa
partenaire. Personnellement je n’étais pas tranquille lorsque je suis passée du côté
“sombre”, je ne maîtrisais plus les choses, et cela a été très difficile pour moi de me laisser
contrôler. Je crois que je ne dirais jamais assez combien cette aventure fait ressortir des
choses de moi que je n’imaginais pas. J’apprends beaucoup plus que je ne m’y attendais,
j’apprends sur les autres, mais j’apprends sur moi aussi, et si c’est déstabilisant, c’est aussi
tellement enrichissant.

Puis Marie nous a mis en scène dans nos propres rôles.

Le personnage de Charly est un jeune homme assis sur un banc, un jeune homme qui
paraît à la dérive……

Taxi elle, est une femme âgée, d’allure chic, marchant avec une canne.

Moi je suis une jeune femme un peu à la dérive aussi, assise sur un banc.

Ceci étant déterminé Marie nous a fait jouer nos propres rôles, c’était très intense, il n’y a
pas de dialogue encore une fois, mais il nous a fallu nous mettre dans la peau de ces
personnages, avec l’attitude qui convient, la posture qui convient, et le regard ou le sourire
qui convient. Tout ceci était filmé, Sandro et Thomas nous donnaient des consignes à
suivre.

J’ai adoré cette séance, et lorsque je suis rentrée j’étais épuisée, vidée, mais bien!!!
Voilà je termine ce compte rendu en me répétant certainement, mais je me répète du positif,
je me suis tellement répétée en plaintes que je ne vais pas me priver de m’extasier sur ce
qui donne un sens à ma vie aujourd’hui…..

Je ne suis pas seule, il est vrai que j’ai une famille soudée, des enfants magnifiques, mais
ce que je trouve en venant au SLS dans ce groupe, avec tous les gens qui participent à
cette aventure m’appartient, grâce à vous tous je suis à nouveau dans le “sens de la
marche”.

Je vous remercie.

Rebboah Alvarez Sasha

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *